Pensées de Maman

et plus si affinités ;-)

 
  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2015

Mini Lui ? Mini Moi ? 10 janvier 2015

Classé dans : Non classé — penseesdemaman @ 9 h 40 min

Le jour où on tombe enceinte, on se demande très vite quelle petite tête notre tout petit pourra bien avoir ? 

Le coeur gonflé de fierté, s’imagine timidement qu’il aura nos yeux, la bouche de son père… et surtout on espère sourdement mais très fortement que notre bébé ne sera pas …… comment dire….   J’entends tout autour de moi des gens sympas, plein de bonne intention qui prétendent qu’un bébé n’est jamais moche, que c’est toujours mignon… et pourtant de quoi avons nous peur (entre autres…) ? Qu’à la naissance notre petite création le soit !!!!!!! 

L’échographie 3D, plutôt bien faite, nous avait rassurés pour Mini-Lui. Il était parfait. Il ressemblait beaucoup à mon frère (qui est particulièrement très beau, en toute objectivité bien entendu)… J’étais fière ! Mon tout petit bébé ressemblait « à mon côté ». Il n’y a rien de méchant dans mes propos car mon mari est plutôt très beau aussi. Mais je ne sais d’où vient cette petite guerre que je retrouve dans beaucoup de couples pour s’approprier de son côté la ressemblance des enfants ! 

Enfin bref, la rencontre avec Mini-Lui était prévue le 21 juillet 2011, alors le 21 juillet 2011, étant donné que Mini-Lui est très consciencieux, à 5h40 du matin, il s’est annoncé… Nous allions le découvrir… Il avait décidé de quitter le monde de maman pour les bras de papa… Il avait décidé aussi qu’il prendrait son temps… 

 

Quand le 22 juillet, à 14h55, la sage femme a fait passer mon tout petit bébé de l’autre côté du drap blanc qui séparait mon visage de mon ventre écartelé, je me suis surprise à ne même pas regarder mon bébé…. Comme un animal, je l’ai frotté contre ma joue m’imprégnant de sa chaleur mais plus que tout… Je l’ai senti, humé, reniflé.. j’ai enregistré son odeur. Ce fût là mon premier instinct… Et on l’a emmené… car il était un peu fatigué par le long voyage… et moi, je ne l’avais même pas vu au final. J’avais bien sûr repéré, qu’à part un immense cône sur la tête dû au long travail, il avait 2 yeux au bon endroit, 1 nez qui semblait proportionné et une bouche qui s’ouvrait… Rien de plus… Il était beau forcément parce que mon coeur était dingue de lui… mais vraiment ? je ne savais pas… 

 

Les blagues avec mon anesthésiste pendant toute mon opération m’ont valu de ne pas passer par la case salle de réveil… donc c’est très rapidement que j’ai rejoint Homme Parfait et notre petite création… Et là, j’ai vu Homme Parfait, très ému et son clône !!!! Notre création ne ressemblait pas à mon frère, Oh non !… il ne me ressemblait pas plus… Oh non ! RIEN ! Il était homme parfait sans barbe ! Mais il était magnifique… Enfin je le crois… Parce que je crois que les yeux des parents servent à ça… 

Et puis, mon ventre s’est de nouveau arrondi quelques mois plut tard, avec à son bord une petite fille… Homme Parfait me répétait souvent qu’il espérait qu’elle me ressemble… quand à moi j’essayais d’imaginer homme parfait et mini-lui en version fille… J’avoue que j’avais du mal… La réussite de la fabrication de Mini-Lui me rassurait tout de même… et même si l’écho 3D, moins réussie, laissait penser qu’elle me ressemblait un peu, elle laissait aussi penser à une bouche déformée et un nez bien aplati…  Mmmmmmmh… légère angoisse…

Et enfin, le 21 février, Mini-Moi a décidé de choisir le même chemin que son frère…

Quand notre deuxième petite création est apparue… le 22 février, tout est allé beaucoup plus vite à sa sortie. Je peux compter sur les doigts de mes mains les secondes où elle est restée prés de moi. Je n’ai pas eu le temps de la sentir, à peine eu le temps de la toucher mais par contre elle je l’ai regardée… je l’ai dévorée… Et heureusement car ce n’est que quelques heures plus tard que j’ai retrouvé Homme Parfait et notre deuxième petite création… et j’ai entendu cette phrase : « Elle est tout toi mon amour ». Oui Mini-Moi me ressemble… Au moins la concernant, j’étais sûre d’en être la mère !!! 

Dans la rue, je suis souvent arrêtée et je rajeunis souvent de 10 ans : « Oh comme elle est belle votre petite, elle ressemble tellement à sa maman »…. Arrêtez je vais rougir ! Merci ! Mini-Moi c’est juste une partie de mon ego qui gonfle à chaque fois. 

Voilà pourquoi ils  ont été renommés comme ça… Au delà du fait que ce soit un garçon et une fille. On a vraiment chacun le nôtre… Ils ne se ressemblent pas beaucoup mais ils sont tous les deux magnifiques ! Au moins à nos yeux… 

 

La seule petite chose est que Mini-Moi a choisi dans notre mélange chromosomique en plus du physique pas mal de composants de mon caractère… alors laissez moi vous dire que….. ET BEN ON EST PAS DANS LA M**** !!! 

 

Moi

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2015

Ce soir, je suis fatiguée 9 janvier 2015

Classé dans : Non classé — penseesdemaman @ 21 h 37 min

Le jour où son enfant né, on ne s’attend pas forcément à rentrer à la maison avec une invitée surprise… Mais très vite, on la sent bien, elle prend de la place, elle s’impose au cours des repas, parfois même entre… en début d’après-midi elle est souvent très agressive et le soir en général elle nous fait capituler très vite… Qui ça ? me demanderez-vous ? Non si vous êtes parents, vous la connaissez déjà bien et vous l’avez reconnue : LA FATIGUE ! 

Parfois, elle quitte le foyer comme elle est arrivée, nous laissant en paix profiter de ce bonheur nouveau… Parfois…  

Mais pas toujours… surtout quand un second petit bébé s’invite un peu plus vite que prévu à la fête… là, notre invitée se fait plus pressante, plus féroce… Mais on s’habitue… 

Je pense que nos nuits complètes depuis la naissance de Mini-Lui se comptent sur les doigts de la main… Il paraîtrait qu’un bébé pleure la nuit pour empêcher ses parents de fabriquer un compagnon… Mini-Lui et Mini-Moi sont encore ligués aujourd’hui pour que Mini-Nous ne soit jamais des nôtres…

En plus des sommeils agités de Minis, il y a aussi les nuits « spéciales fluides corporels »…

Des nuits pipis qui traversent l’alèse, qui atterrissent partout sauf dans le pot, qui trempent de la couche aux cheveux….

Des nuits caca… même description, impact un peu différent… Je vous laisse imaginer ou vous souvenir… 

Des nuits vomis… en fait même description… blablabla…..

Ce type de nuit entraîne dans la foulée une journée lavage et séchage de linge et literie et une suivante repassage (pour les plus courageux), pliage et rangement de tout ce beau linge…

ATTENTION… CES NUITS PEUVENT S’ENCHAINER A L’INFINI ET A TOUR DE ROLE !!! 

Et puis il y a les nuits moins drôles qui sentent le bonbon et l’eau de cologne…. Ces nuits doliprane, advil et thermomètre… Elle sont moins drôles pour des raisons évidentes…

ET…. ATTENTION QUAND ON A A PARTIR DE DEUX ENFANTS…. (ou un seul parfois suffit) CES NUITS PEUVENT S’ENCHAINER A L’INFINI ET A TOUR DE ROLE !!!

Il y a aussi les nuits… « Non non non, on vous laissera pas dormir… on a pas de raison apparente mais non non non !!! » Alors là, un milliers de prétextes que chaque enfant adaptera à sa situation :  j’ai soif (euh tu as ton biberon à côté de toi),  j’ai froid (euh il fait 32 degres cette nuit), j’ai perdu tétine (euh…elle est accrochée à ton pyjama)… et patati et patata…

On essaie de ne pas céder, de ne pas inviter nos Minis à rejoindre notre lit… mais parfois sans vraiment le réaliser, au milieu de la nuit, on reçoit un coup de pied, un coup de bras, un petit popotin nous pousse hors du lit ou même un Mini s’est invité à dormir sur nous… et là, envisager une nuit paisible n’est plus envisageable… 

ATTENTION… CES NUITS PEUVENT S’ENCHAINER A L’INFINI ET A TOUR DE ROLE !!! 

Et puis à part les nuits, il y a les jours…

Les journées où il faut les occuper, s’en occuper, les faire manger, les amuser, les câliner, les faire rire, les écouter, les épauler, les rassurer, les faire grandir, les armer pour l’avenir, les protéger….. les observer… 
Cet article semble n’être simplement en fin de compte qu’une longue plainte… car ce soir je suis fatiguée… je suis très fatiguée… comme beaucoup de soirs, un nombre proche de 1000… mais ne vous y trompez pas… 

Car, Peut-être particulièrement en ce soir de janvier, où une lanterne traverse en silence le ciel voilé, je suis particulièrement heureuse d’être fatiguée… 

 

<3

 

Moi

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2015

Envie de bébé 8 janvier 2015

Classé dans : Non classé — penseesdemaman @ 16 h 39 min

Mini-lui était un rêve qui grandissait dans ma tête, il était un « un jour peut-être », un « quand je serai grande »…

Et puis il y a eu cette rencontre merveilleuse, qui marque pour la vie, mon grand amour : homme parfait

et ce rêve nous l’avons alors partagé…

Ce doux rêve, discret, a bercé mon esprit quelques mois… puis il s’est fait un peu plus pressant… puis au fil des semaines il est devenu une véritable envie, une obsession… J’avais transformé Homme parfait en machine à faire des bébés.

Je faisais le chemin qui me séparait de mon travail en imaginant la façon dont je l’annoncerai à mes proches, mes amis, mon frère, mon homme… Je rêvais de nounours, de biberons, de couches.  Je comptais les jours, les heures si j’avais pu. Je vivais bébé, je dormais bébé…

C’était devenu viscéral. Mes tripes me faisaient mal, mon coeur se déchirait devant les nombreux tests stériles… que je croyais être à chaque fois LE BON ! 

Et puis un jour, début novembre 2010, après une année… je me suis sentie différente… vraiment différente. Une douce tension s’est faite sentir dans ma poitrine (douce est un joli euphémisme qui se prête très bien à cette petite narration), puis une timide impression de dégoût, et cette immense fatiguuuuuuue… (bien entendu, au début on adoooore toutes ces nouvelles sensations… au début…) Je savais. On allait l’avoir ce bébé. Mon corps me le hurlait de toutes ses forces… Et en ce mois de novembre, j’ai vu apparaître une timide petite ligne rose… Celle que j’avais tant guettée. Mini-lui venait de s’installer… Comme un petit flocon de neige fragile, il avait décidé de faire son nid…  Avant même que mon ventre ne s’arrondisse, ce sont nos coeurs qui ont subi instantanément la première transformation… sans l’imaginer, sans pouvoir le prédire, ils sont sont élargis, étirés d’amour pour Mini-lui… d’amour à l’infini.

Ainsi cette petite graine que nous avions plantée poussait d’abord dans les coeurs…

C’est court une année… Je le sais maintenant. C’est court mais c’est long… C’est long car à 28 ans, j’ai commencé à devenir maman dans mon esprit, dans mes pensées et dans mon coeur… J’ai porté l’envie de ce bébé dans mes entrailles jusqu’à ce jour de novembre. 

Des gens que j’aime ont livré ou livrent encore aujourd’hui un combat éprouvant et interminable pour que leur rêve de bébé devienne réalité. Je leur dédie cet article… Je le dédie aussi à ceux qui commencent à rêver… car un mois, ça reste un mois… et un mois… c’est long… Trop long pour un coeur de maman. 

La route est parfois longue et semée d’embûches mais… ça ne vaut pas le coup, non… c’est bien plus que ça !

Moi

 

 

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2015

Premiers pas

Classé dans : Non classé — penseesdemaman @ 14 h 44 min

Et bien voilà… je me lance… j’ai un peu hésité, mais après tout… pourquoi pas ?

Donc voilà, j’ai 33 ans… Oui 33 ans comme l’âge du Christ quand il est mort. Répété et répété depuis mon anniversaire…

(Petit conseil : éviter cette référence à la crucifixion du Christ lors d’anniversaires de proches avec 33 bougies sur le gâteau, ça plombe un peu l’ambiance. J’ai testé sur quelques conscrits… et c’est pas glop.)

J’ai donc 33 ans et je suis mariée à l’homme parfait.

Mesdames, suspendez vos recherches, cet homme vit chez moi !! 

Avec Homme Parfait nous avons un garçon de 3 ans et demi, Mini-Lui et une petite fille de 2 ans, mini-moi. Et hop, pas de jaloux, chacun le sien !

Vous remarquerez que nous avons plutôt bien travaillé en 19 mois…

 

Il y a 3 ans et demi, en plus de mon futur mari, j’aimais (activement) :

- le théâtre

- l’écriture

- la lecture

- le basket

- les week end couette

- les folles soirées…

Mais ça c’était avant… Depuis, j’ai découvert d’autres petits plaisirs dans des domaines que je ne pouvais imaginer… (on en reparlera).

 

Aujourd’hui, nous sommes le 8 janvier 2015 (Joyeux anniversaire à ma petite cousine), et hier, 12 personnes ont été sauvagement abattues lors d’un attentat au sein de la rédaction du journal Charlie Hebdo… (je ne rajouterai volontairement rien de plus concernant cet événement sur ce blog).

Alors j’ai eu envie, je ne sais pour quelle raison, d’écrire… de renouer avec cette passion dévorante. De reprendre ma plume. Mais comme je suis suffisamment triste, je n’ai pas envie de l’être ici… c’est pour ça que j’ai décidé d’écrire sur mon plus grand vrai bonheur… MA VIE DE FAMILLE.

Je n’ai pas la prétention de plaire car pas la prétention de croire à un quelconque talent mais j’en ai envie… Et essayer est un bon début non ?

Alors je me lance…

 

Il est préférable de vous prévenir que parfois mon humour est un brin décalé, que mes références souvent discutables, démodées et parfois même inconnues du grand public (à l’exception de mon frère (héritage maternel ! Et de ma mère du coup, mais d’ici qu’elle comprenne comment se connecter sur cette page, ce blog sera probablement auto-détruit)…

Bref, je me lance avec mes qualités, mais aussi mes défauts. Je fais appel à votre indulgence, il en faudra sûrement et aussi à votre bon sens. Si vous n’aimez pas, si vous n’adhérez pas, passez votre chemin mais ne semez pas la méchanceté. Merci d’avance.

Et bienvenue sur penseesdemaman@unblog.com

Moi

1122

 

 

 
 

Victor Ojeda Mari écrivain ... |
Redfishyann |
Camilleplaisance |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ecoledeteo
| 2 Umpa Lumpas sous le figuier
| CPMR AURIOL